Choses Vues ( … – 1847 ) - HUGO Victor

GRÉGOIRE XVI

Novembre 1845.

Grégoire XVI doit avoir à cette heure passé quatre-vingts ans. C’est un pape grand marcheur. Une superstition empêche les papes de marcher dans Rome ; un pape, qui marche dans Rome, lui porte malheur. C’est la croyance populaire. Hors de Rome, tant qu’il lui plaît.

Presque tous les jours, si le temps est beau, Grégoire XVI se fait transporter en carrosse aux portes de la ville. Là, il met pied à terre, et se prend à marcher à grands pas. Tout vieux qu’il est il fatigue les jeunes. C’est une chose étrange de voir passer dans la campagne de Rome, avec sa robe blanche et son chapeau de velours rouge, ce pape de quatre-vingts ans, suivi d’un cortège d’évêques et de prélats essoufflés.

Grégoire XVI ne peut souffrir qu’on le porte. Or les papes passent leur vie sur les épaules d’autrui. C’est là sa croix, non de porter, mais d’être porté. Le balancement des porteurs lui donne des nausées et des maux de tête. À chaque cérémonie de Saint-Pierre ou du Vatican, Grégoire XVI est malade de ce balancement trois jours avant et trois jours après.

Son nez est la plus fâcheuse difformité qui se puisse voir. C’est une sorte de tubercule énorme et hideux qui lui envahit presque tout le visage.

Le peuple de Rome a un jeu. Chaque fois qu’une marmite, ébréchée ou fêlée ou trop vieille, est jetée au rebut, les enfants des rues s’en emparent, lui mettent de la poudre sous le ventre, et la font sauter. Ceci se fait avec de grands cris de joie. Grégoire XVI, qui est du peuple, n’étant jadis qu’un pauvre moine, a conservé le goût de ce jeu. On prétend qu’un jour un cardinal voulut lui en donner le plaisir. Le pape accepta. La marmite fut disposée dans un grand jardin : au moment où le pape s’en approchait, le feu prit à la poudre par hasard, dit-on. Le peuple qui fait ce conte dit que le cardinal, jaloux de l’élection de Cappellari, voulait faire le siège vacant, et aida le hasard. Un éclat de la marmite frappa le pape au visage et lui déchira les cartilages du nez. La plaie guérit, mais le gonflement persista. De là cette excroissance monstrueuse.

Grégoire XVI craint la France. C’est pour lui le pays du démon ; une sorte de plateau supérieur de l’enfer.




Chapitre suivant : VILLEMAIN